Toulouse
Economie
Par Mme Thomas Anne-Laure
Publié le 05/10/2017

Isae-Supaéro : des futurs diplômés recherchés par les entreprises

Rattachée au ministère de la Défense, l'école toulousaine ISAE-Supaéro forme depuis 1909 des ingénieurs aéronautiques. Réputée pour son excellence, elle représente un vivier de nouvelles recrues pour les entreprises du secteur aéronautique et spatial. Et pour faciliter la rencontre entre les futurs diplômés et les employeurs, l'école organise chaque année un "Village Entreprises" : l'occasion pour les étudiants de découvrir des entreprises, et pour les recruteurs de trouver la perle rare. 


Si tu ne viens pas à l'entreprise, l'entreprise viendra à toi ! Une vingtaine de recruteurs sont venus le 7 octobre à la rencontre des étudiants de l'ISAE-Supéaro, première école d'ingénieurs aéronautique au monde, basée à Toulouse. Objectif : trouver des futurs employés très qualifiés.


"Ils ont des offres de stage qui sont déjà proposées, mais il y a aussi possibilité de créer des stages adaptés aux étudiants qui viendraient les voir. Ce qui est intéressant aussi, c'est de voir qu'il y a beaucoup d'entreprises qui nous veulent"  explique Arthur Gold, étudiant en 2e année de Supaéro.


Pour les étudiants en fin de cursus, comme Camille Sigoillot, ce Village Entreprise peut aussi être l'occasion de décrocher un premier emploi,  : "Ca permet d'avoir plusieurs d'entreprises différentes, comme Athos, que je ne connaissais pas, et qui fait aussi du spatial, ça peut-être une opportunité". 


Si les grands industriels de l'aéronautique sont présents, ce forum fait aussi une place aux PME, elles aussi pourvoyeuses d'emploi, comme en témoigne Nathalie Dubois, assistante de direction de l'entreprise toulousaine Mecano I&D "Spontanément, les étudiants ont tendance à se tourner vers les grandes entreprises et ce forum est l'occasion pour nous de se faire connaître et de montrer aux étudiants ce que l'on peut faire pour eux en termes de recherche d'emploi ou de stage."


Aujourd'hui, la moitié des diplômés travaillent en dehors du secteur aéronautique et spatial. Hélène Huerga,  responsable des relations entreprises de l'ISAE-Supaéro :  " Nous accueillons deux grosses entreprises du secteur automobile, Renault et Continental qui ont des objectifs par rapport aux véhicules du futur et aux véhicules autonomes. Les technologies développées dans l'aéronautique et les compétences de nos étudiants font sens dans le secteur de l'automobile notamment."


Preuve de l'excellence de cette école, les deux-tiers des étudiants de l'ISAE-Supéaro sont embauchés avant l'obtention de leur diplôme. 


Anne-Laure Thomas