Montpellier
Economie
Par Marlène Meck
Publié le 03/07/2020 à 14:00

Crise sanitaire : 35 000 emplois en moins en Occitanie

La région enregistre une forte baisse de l'emploi salarié au premier trimestre 2020. Les emplois intérimaires sont les principaux touchés, principalement dans les secteurs de l'hébergement, la restauration et les arts et spectacles.

35 000 postes en moins en trois mois ; selon l'Urssaf qui publie ces chiffres ce jeudi 2 juillet, en Occitanie, l'emploi salarié privé a reculé de 2,5% entre janvier et mars 2020. Sur une année, cette baisse représente environ 1%, contre 1,6% pour la moyenne nationale France. La région est, avec la Corse et l'Île de France, la moins durement touchée par le ralentissement d'activité lié à l'épidémie de coronavirus.

 

 

 Infographie : Acoss - Urssaf

Avec un très léger recul de ses effectifs salariés (-0,2%), la Haute-Garonne tire son épingle du jeu. Les départements plus ruraux, eux, ont perdu jusqu'à 3,7% de leurs effectifs salariés entre 2019 et 2020. C'est le cas des Hautes-Pyrénées.

Hébergement, restauration et culture en première ligne

Ce sont les intérimaires qui payent le plus lourd tribut à la crise sanitaire. Sur les 35 000 postes perdus dans le secteur privé au 1er trimestre 2020 en Occitanie, plus de 24 000 sont des emplois précaires. Les secteurs les plus touchés sont l'hébergement et la restauration, avec la suppression de près de 4800 postes. Dans son compte-rendu l'Urssaf souligne également les conséquences sur les métiers de service et les arts et spectacles, des secteurs où plus de 1000 emplois ont été détruits en trois mois.