Pérols
Sport
Par Gauvain Florian
Publié le 26/02/2021 à 15:02

David Goffin : "Aller plus loin que les demi-finales"

La tête de série numéro 2 du tournoi est bien présent à l'Open Sud de France. David Goffin prend son rôle de favori à coeur lui qui monte en puissance dans le tournoi ATP 250. Après le Gardois Bonzi, le 15e mondial a remporté son quart de finale en maîtrisant l'Italien Lorenzo Sonego (36e) en deux sets (6-4, 6-4) et 1h26 de jeu. L'an passé, il avait échoué en demi-finale. Cette année, l'ancien numéro 7 mondial compte aller plus loin.

David, avez-vous le sentiment d'avoir fait un grand pas en avant en termes de jeu ?

Je sais pas. En tout cas, l'attitude, le jeu, le niveau était là. C'est un match très constant du début jusqu'à la fin. J'ai vraiment été bien dans mes frappes, bien dans mon jeu. Je suis très satisfait aujourd'hui. J'ai l'impression que petit à petit, j'avance. Les matchs sont meilleurs, les entraînements sont de mieux en mieux. J'essaie d'être le plus positif possible. Pour le moment, pour ce tournoi, cela me donne raison. Je vais essayer de confirmer tout ça. Plus j'ai de match, plus la confiance monte. 

Par rapport votre demi-finale à Antalya début janvier, vous vous sentez comment ?

Ici, à Montpellier, je me sens vraiment mieux. C'est plus consistant. C'est dans la continuité d'Antalya. Je vais essayer de faire mieux, d'aller un peu plus loin maintenant que je suis en demi-finale. 

Le fait de gagner face à Bonzi en trois sets au premier tour, est-ce un accélérateur de confiance ?

Oui, bien sûr. Mais il y a aussi un peu la manière. Par moments, on ne sent pas bien et ça passe tout juste. Le premier tour a été positif car je mène dans le premier set, il y a eu de très bons passages, c'est juste que parfois je n'arrive pas à tuer le match. Généralement, je commence bien mes matchs et puis il y a des faits de jeu, quelques erreurs. J'essaie de puiser dans d'autres ressources pour passer le temps faible.

Que penses-tu du retour de Roger Federer, votre joueur préféré ?

Il faudrait que je vois un petit peu comment il sent physiquement. Je ne doute pas ce qu'il a dans la raquette. C'est exceptionnel ce qu'il a dans la raquette depuis toujours. Il pourrait faire service-volée, il pourrait faire tous les jeux, abréger les échanges en trois frappes. Il sait tout faire. Dans la raquette, il n'y a aucun souci. Mais le problème sera d'enchaîner les matchs. Si l'objectif est de remporter encore des Grands Chelems, jouer sept match parfois avec la chaleur, l'humidité, en quatre, cinq sets... C'est dur de récupérer. Mais je suis persuadé que ce qu'il a dans la raquette sera aussi bon qu'avant. 

 

Crédit photo : JBAutissier / Panoramic pour l'Open Sud de France