Montpellier
Société
Par Arrigoni Charles
Publié le 13/01/2020 à 19:43

Etang de Thau : Les ostreiculteurs montent au créneau

Il est 14h ce lundi à Mèze, ils sont une centaine d'ostreiculteurs du bassin de Thau, réunis pour évoquer les actions à mener concernant l'interdiction de vente des coquillages dont ils sont les premières victimes. Une délégation est reçue dès 16h en préfecture, le reste se rend devant les locaux de l'Agence Régionale de Santé (ARS), qui est le premier organisme à avoir fait un rapport négatif sur les coquillages. Les professionnels du secteur ont demandé à être reçu, l'ARS a refusé plusieurs fois. L'action s'est donc durcie, et de nombreux coquillages ont été déversés dans le hall du bâtiment, forçant ainsi l'agence à ouvrir ses portes à une petite délégation. Une petite heure de rendez-vous, où rien de concret n'en est sorti. Les ostreiculteurs ont pu exposer leur problème, et leur revendication. Notamment qu'ils contestent cette interdiction de production. Pour rappel, courant décembre, 3 cas d'intoxication par gastoentérite ont été compté, les victimes auraient consommé des coquillages venant de l'Etang de Thau.

L'Agence régionale de Santé n'a pas souhaité s'exprimer à l'issu de cet entretien. Elle "laisse la parole à la Préfecture sur ce sujet".