Perpignan
Environnement
Par Marty Alizée
Publié le 01/07/2021 à 16:50

Grand gibier : La préfecture et les chasseurs luttent ensemble pour limiter les dégâts

Comme chaque année le grand gibier et notamment les sangliers sont à l'origine de nombreux dégâts dans les Pyrénées-Orientales.

Déjà 200 000 euros d'indemnisation ont été accordés cette année par la Fédération départementale des chasseurs des Pyrénées-Orientales. Chaque année quasiment 13 000 sangliers sont abattus, mais l'espèce prolifère très vite 200% chaque année. Par exemple sur une zone où il y a 100 sangliers, l'année suivante ils sont 300. L'inquiétude est croissante notamment sur la plaine du Roussillon, où le nombre de sangliers s'accroît alors que c'est une zone où il ne doit pas y en avoir. Inquiétude aussi lié à la sécheresse, car le déplacement de la population va se faire vers les récoltes.

Fédération des chasseurs, préfecture, chambre d'agriculture travaillent donc ensemble pour contenir ces dommages et surtout inciter une meilleure communication entre chasseurs et agriculteurs.