Launaguet
Environnement
Par Chassagnon Franck
Publié le 13/05/2019 à 16:03

Haute-Garonne : 400 brebis s'invitent en ville

Accompagnées de leur berger Moïse, 400 brebis de la race tarasconnaise ont fait une transhumance à travers huit communes de la Haute-Garonne. Partis à six heures du matin de Villeneuve-lès-Bouloc, ils ont parcouru 17 kilomètres à pied, en compagnie de nombreux curieux. 

Direction Launaguet, au nord de Toulouse, où les bêtes vont faire de l’écopaturage dans les jardins du château. Un moyen écologique d’entretenir les espaces verts, tout en protégeant la biodiversité. Faire vivre les terres agricoles et préserver le travail des agriculteurs, c’est la volonté de la Maire de Bouloc Ghislaine Cabessut. Pour Moïse, faire paître ses brebis en ville permet de les nourrir sans frais et d’économiser ses terres. Il est l’un des rares bergers à faire pâturer ses bêtes trois mois en écopaturage urbain et cinq mois en estive. Après un mois d’écopaturage à Launaguet, les brebis de Moïse prendront la direction des estives dans la vallée du Bourg d’Oueil. C’est dans les Pyrénées, que les brebis se reproduisent en été. Un agnelage qui produira à la fin de l’automne de bons agneaux des Pyrénées. Une viande et un savoir-faire qui sera bientôt détenteur d’une Indication Géographique Protégée (IGP).