Carcassonne
Faits divers
Par Kunz Alexis
Publié le 23/01/2020 à 18:17

Intempéries : La décrue ralentie par le vent dans l'Aude

Dans l’Aude, la décrue est amorcée mais celle-ci prend du temps, notamment en raison des vents forts qui ralentissent l’évacuation de l’eau vers la Méditerranée. 

Pour autant, on n’est pas du tout sur le même phénomène que 2018, c’est moins violent, la vitesse de déplacement des eaux est moins important. Pour autant Carcassonne fait face à une augmentation de 80cm de plus par rapport à 2018. Dans la haute vallée de l’Aude, des routes rouvertes ce matin vont de nouveau être fermées près et autour de Limoux (sans préciser lesquels). C’est non pas à cause du niveau de l’eau mais en raison des éboulements possibles, les sols étant fragilisés par les pluies aux falaises. La préfète de l’Aude Sophie Elizéon, le président du Département André Viola, le SDIS et les gendarmes ont tenu à rappeler les consignes de sécurité, et notamment respecter les indications liées aux interdictions. De nombreuses interventions de pompiers ont été déclenchées pour des personnes ne respectant pas ces consignes. Dans le secteur du Verdouble - une rivière entre Carcassonne et Perpignan, quelques communes (sans préciser lesquelles) sont privées d’électricité depuis ce matin. A Trèbes, le pic de crue a été atteint vers 3h du matin. Actuellement c’est la décrue mais celle-ci reste lente.

Dans l’Aude, ce sont 350 personnes qui ont été évacuées de leur logement depuis hier et mis à l’abri dans le cadre du plan communal de sauvegarde qui prévoit des espaces pour mettre les personnes à l’abri. A Axat, l’une des villes les plus touchées par les intempéries, la ville est en cours d’évacuation depuis ce matin.