Nîmes
Sport
Par Kunz Alexis
Publié le 27/01/2019 à 12:24

Interdits de déplacement, les ultras du MHSC comptent se rendre à Nîmes

Le derby entre le Nîmes olympique et Montpellier s’annonce déjà sous haute tension.

Alors qu’ils sont interdits de déplacement, les ultras montpelliérains ont indiqué qu’ils se rendraient tout de même à Nîmes. Cette rencontre est classée niveau 3 sur 4 par la division nationale de lutte contre le hooliganisme. Les incidents entre les deux équipes sont récurrents. Dernier en date, lors du match aller sur la pelouse de la Mosson. Des supporters pailladins ont envahi la pelouse pour récupérer une bâche volée par les Gladiators nîmois. Le 30 septembre, pour ce match, les supporters des Crocos ont été autorisés par la préfecture de l’Hérault. C’est ce qui provoque la colère des ultras pailladins. Considérant que le derby aller était ouvert aux visiteurs, ils ne voient pas pourquoi ils n’en seraient pas de même au match retour.

La préfecture du Gard indique que la seule mobilisation des forces de l’ordre n’est pas suffisante pour assurer la sécurité des personnes.

Un argument rejeté par les ultras du MHSC. Dans un communiqué, ils lancent « un appel solennel au peuple Palladin. Tous à Nîmes le dimanche 3 février ».

Le non-respect de l’arrêté préfectoral constitue un délit passible de 6 mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amendes.