Marseille
Culture
Par Crouzet Thierry
Publié le 02/01/2021 à 21:00

Le ballet "Mosaïques" avec la Compagnie Julien Lestel

Que nous venions d’ici ou de contrées lointaines, nous sommes tous constitués d’un passé intime et culturel ainsi que d’espoirs à venir.

Ainsi émerge notre singularité et se façonne notre vision du monde. Confronter nos diverses visions du monde, loin d’être un frein, nous donne la possibilité de nous ouvrir à l’autre. 

Chaque rencontre permet de construire et d’inscrire notre propre histoire et d’emprunter des cheminements selon nos élans. 

Mosaïques reflète cette diversité et exprime notre souhait d’un monde qui ne tende pas vers l’uniformisation des individus mais qui, bien au contraire, reconnaisse la richesse de sa multiplicité.

Julien Lestel.

La Compagnie Julien Lestel voit le jour en janvier 2007 à l'Espace Pierre Cardin lors de la représentation de sa première chorégraphie Les Âmes Frères. Aujourd'hui, elle compte à son répertoire dix-neuf chorégraphies et regroupe onze danseurs issus d'horizons différents où chacun peut révéler sa singularité tout en restant fidèle au style néoclassique-moderne qui caractérise la compagnie. 

"Ma recherche est centrée sur la création d'une gestuelle fluide sans retenue, mais aussi de mouvements brisés avec rupture de rythme afin que le spectateur puisse être emmené vers une émotion et en même temps entraîné dans une dynamique où se côtoient puissance, sensualité et poésie mises en valeur par les interprètes."

En dehors des spectacles, des répétitions publiques et des échanges avec les spectateurs lors de bords de scènes à l'issue des représentations, la compagnie s'est engagée dans une politique d'actions de sensibilisation. Elle va à la rencontre de toutes sortes de publics lors de projets pédagogiques et d'ateliers chorégraphiques. Par exemple, en milieu scolaire de la maternelle au lycée, auprès d'adolescents atteints de trouble autistique ou de handicap mental ainsi qu'en milieu carcéral, mais également dans des résidences pour personnes âgées et des hôpitaux.

"Dans ce cadre, ma visée est de mettre la danse à la portée de tous afin qu'elle devienne un moyen d'expression et d'épanouissement pour chacun. »

Une coproduction Les Films Figures Libres - viàOccitanie.

En association avec Mezzo.

Ballet enregistré à l'opéra de Marseille.

Un film de Patrick Lauze.


Fiche technique du ballet

Chorégraphie : Julien Lestel

Musiques : Iván Julliard 66’17'' création originale / Mama Morte d’Andréa Chénier Acte III par Umberto Giordano et Maria Callas 4’25’’ / Down To Earth de Flight Facilities 1’50''

Costumes : Patrick Murru

Lumières : Lo-Ammy Vaimatapako

Durée du spectacle 73 minutes sans entracte 

Danseurs : Mara Whittington, Zélie Jourdan, Roxanne Katrun, Inès Pagotto, Gilles Porte, Iván Julliard, Gaël Alamargot, Florent Cazeneuve, Jean-Baptiste de Gimel, Matisse Coelho-Mandes et Alexandra Cardinale (artiste invitée)