Toulouse
Société
Par Thomas Anne-Laure
Publié le 11/01/2018 à 11:38

Toulouse : Les pompiers lancent un calendrier pour la bonne cause

En plus du traditionnel calendrier vendu en porte-à-porte aux riverains, les pompiers de la caserne Vion à Toulouse ont réalisé un calendrier plutôt sexy pour soutenir les enfants hospitalisés. La totalité des recettes de ce calendrier, mis en vente par correspondance au prix de 10 euros, sera reversée à l’Association Hôpital Sourire, qui oeuvre auprès des enfants de l’Hôpital Purpan. 


Les pompiers de la caserne Vion à Toulouse ont pris des poses sexys pour devenir… des mois de l’année. 


Un exercice qui n’a rien de naturel, mais dont les participants, tous sapeurs-pompiers professionnels, gardent un bon souvenir. Pour Laurent Delattre, « au début, c’est très difficile. Mais ensuite, grâce à l’effet de groupe, on finit par se promener torse nu dans la caserne ! ».« Le plus dur c’était de se passer le monoï », poursuit Fabrice Boyer. Yohann Guy, lui « s’est vraiment régalé ». 


C’est la 2e fois que ces pompiers se prêtent au jeu du calendrier sexy. Le tout, pour une bonne cause. Une idée venue au président de l’Amicale des Pompiers, Anthony Gavel, à la suite d’une expérience personnelle. « Il y a trois ans, mon fils a été hospitalisé pendant les vacances de Noël. Pendant les semaines qu’il a passées à l’hôpital, j’ai réalisé le travail mené par les associations. De là j’ai cherché une idée pour me servir de ma fonction, afin de les soutenir. "


Le calendrier est vendu au prix de 10€, et tous les bénéfices de la vente sont reversés à l’association Hôpital Sourire, qui intervient auprès des enfants hospitalisés. Une bonne action qui a tout son sens sur les terres du rugby. « Depuis longtemps, les gens nous demandaient un calendrier de type Les Dieux du Stade. Maintenant, ils l’ont. Même si on ne pouvait pas aller aussi loin… On avait quand même une image à respecter ! », poursuite Anthony Gavel. 


Les pompiers n’ont donc enlevé que le haut … et tout est dans l’attitude face à l’objectif. Fabrice Boyer figure sur le mois d’avril : « Tout le monde me dit que j’ai une tête de tueur sur ma photo, mais on nous avait dit d’être sérieux. Au final, je suis content du résultat. J’ai vendu le calendrier à toute ma famille ! »


Le calendrier a été tiré à 1.000 exemplaires. Déjà 200 ont été vendus. Pour vous les procurer, vous pouvez vous rendre directement à la caserne ou charger le bon de commande sur le site de la caserne. Ce sera autant de sourires pour les enfants de l’Hôpital Purpan. 



Infos pratiques : 

Caserne Toulouse Vion

17 allées Charles de Fitte - Toulouse

www.asp-toulouse-vion.fr