Toulouse
Economie
Par Michel Kevin
Publié le 10/11/2017 à 05:06

Lunettes à 10€ : low cost ou bonne affaire ?

Après Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux, l'enseigne "Lunettes pour tous" débarque à Toulouse. Avec des paires à 10, 20 ou encore 30€, le magasin offre une alternative aux petits portefeuilles. L’idée : casser les prix en jouant sur les volumes : 10 000 verres sont stockés dans le magasin, qui doit vendre au moins 120 paires par jour pour dégager des bénéfices.

Malgré la cadence et des montures fabriquées en Chine, les opticiens et vendeurs de la boutique estiment que "le prix est low coast, pas la qualité".

Derrière cette start-up, montée par un jeune entrepreneur de 27 ans : Xavier Niel, principal actionnaire de « Free » et propriétaire à 50% du capital de « Lunettes pour tous ».

Pour les opticiens indépendants, la donne est différente. En moyenne, ils vendent moins de 3 paires par jour et ne peuvent supprimer les intermédiaires en achetant leurs montures à l'autre bout du monde. Avec une augmentation du nombre de professionnels du secteur de 47% en 12 ans, la concurrence est rude.

Thibault Delhom affirme qu'entre le choix d'une monture et les conseils prodigués, il passe jusqu'à 2h avec ses clients, avant de commander et tailler les verres. Pour lui, cette main d'oeuvre justifie le prix. Il estime qu'il y a "le prêt-à-porter et la haute couture. Autrement dit, des lunettes faîtes à la main, sur mesure et avec des matériaux bien précis, et d'autres fabriquées à la chaîne".

Plusieurs études récentes montrent la part de responsabilité des mutuelles dans les prix pratiqués par les opticiens, mais pas seulement. Contrairement à leurs voisins européens, les Français auraient aussi un goût très prononcé pour les montures de luxe et les verres sophistiqués.

Dans les prochains mois, voir les prochaines années, la situation devrait rester inchangée dans les enseignes classiques. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, est revenue sur l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron de voir les frais d'optique remboursés à 100%.