Nîmes
Culture
Par Chay Christophe
Publié le 01/08/2021 à 11:00

Nîmes : Joya, la sublime invitation au voyage de la compagnie Hasta Luego

En espagnol, « joya » désigne le bijou, le joyau, voire même le cadeau. Dans l’imaginaire de la célèbre troupe d’artistes équestres, ce mot s’est fondu dans l’idée de joie partagée par tous les membres de la compagnie. Joie de retrouver la scène et de partager un moment de bonheur équestre avec le public.


Depuis le début de l’été, tous les mercredis soirs, c’est aux écuries Hasta Luego qu’il faut prendre place. Et malgré le pass sanitaire désormais imposé, les tribunes affichent complet ! Dernière création de l’équipe d’Erik, « Joya » propose un tour du monde des moments festifs à travers la figure du cheval.


De l’univers de Bollywood au Texas, en passant par le Carnaval de Venise ou encore l’Andalousie, les fêtes tziganes ou le Jour des Morts version mexicaine, « Joya » décline toutes les couleurs du Cheval artiste avec un « C » majuscule. Ils sont une douzaine d’artistes écuyers, voltigeurs, à donner vie aux huit tableaux, portés par 25 chevaux au sommet de leur art. Comme dans chaque spectacle des Hasta Luego, on joue sur les répertoires, de la poésie jusqu’au comique, avec des postures propres à couper le souffle.


En carrousel, en pas de trois, en liberté ou encore  en poste hongroise, la troupe laisse libre cours à son talent naturel. L’occasion de croiser la jeune artiste italienne Sara, qui a intégré la troupe il y a trois ans lors de la tournée européenne  « Cavalluna ».


Interviews : Erik Hasta Luego (directeur de la compagnie « Hasta Luego »), Sara Malatini (artiste voltigeuse au sein de la compagnie « Hasta Luego »).