Tarbes
Environnement
Par Miailhes Antoine
Publié le 12/05/2022 à 18:45

Ours des Pyrénées : L'effarouchement renforcé à nouveau considéré comme illégal

Le Conseil d’État estime à nouveau l’effarouchement renforcé sur les ours comme illégal.


Le 25 avril dernier, il a annulé l’arrêté ministériel de 2020 autorisant, à titre expérimental les tirs de dissuasion sur l’ours brun pour protéger les troupeaux. A la suite de cet arrêté, de nombreuses associations avaient saisi le conseil d’état. Parmi elles, l’association FERUS qui se félicite de cette décision. Pour protéger les troupeaux, ces associations militent avant tout pour l’usage des chiens de berger. Mais pour certains éleveurs cela reste insuffisant car l’ours s’est adapté à l’homme et n’a plus peur de l’approcher. Les tirs d’effarouchement devraient donc selon eux être systématiques. Entre 2019 et 2020 une cinquantaine d’opérations d’effarouchement ont été menés par l’Office Français de la Biodiversité.