Montpellier
Société
Par Khiati Fatima
Publié le 18/01/2021 à 17:19

Partiels : L'inquiétude des étudiants après un semestre à distance

Derniers moments de révision pour Joshua, Emma et Jérémie, 3 étudiants en première année de science politique à la faculté de Montpellier.

Leurs partiels démarrent mardi. Des partiels en présentiel qu’ils redoutent après un semestre composé presque uniquement de cours à distance. Pour Emma, ce ne sont pas les révisions qui posent problème, "mais plutôt le manque d’accompagnement des étudiants face au contexte forcément particulier". Les étudiants en sciences politiques de Montpellier ont donc créé un hashtag sur twitter intitulé "étudiants fantômes". Il a pour but selon eux d’interpeller le gouvernement qui ferait des étudiants "les oubliés de la crise sanitaire". A ce jour, ce message a été relayé 70 000 fois.