Perpignan
Faits divers
Par Marty Alizée
Publié le 13/03/2018 à 14:46

Procès Jacques Rançon : Le meurtre de Mokhtaria Chaïb étudié

La Cour d’assises des Pyrénées-Orientales se penche sur le meurtre de Mokhtaria Chaïb. C’est la première victime du "tueur de la gare" dont le procès se poursuit à Perpignan.

Les jurés ont découvert des images de la dépouille de la jeune femme. Jacques Rançon, lui, n’a pas souhaité regarder les photos. « Cela fait trop mal » a-t-il déclaré, avant de regretter une nouvelle fois, ses actes. S’il a mutilé le corps de Mokhtaria Chaïb, c’est, dit-il, pour « effacer ses traces ADN ». Une version qui ne convainc guère la défense. 

L’audience de mercredi 14 mars sera consacrée à son deuxième meurtre, celui de Marie-Hélène Gonzalez en juin 1998.