Montauban
Economie
Par Lejeune Marie-Laure
Publié le 02/08/2021 à 12:30

Une année difficile pour les arboriculteurs du Tarn-et-Garonne

Le gel du mois d'avril a laissé des traces dans les vergers de Marc Semenzeato gérant de Croque Fruit. 30% de production en moins. Un phénomène qui risque de se reproduire pour l'arboriculteur. "l'hiver, il ne fait pas assez froid, donc les arbres se développent plus tôt. Ils sont donc plus vulnérables aux gels du printemps". Cette perte a bien sûr une incidence sur les prix et met à mal la filière française qui souffre déjà de la pression des produits espagnols beaucoup moins chers. Les consommateurs sont plutôt compréhensifs, malgré une hausse importante. Le coût des fruits va certainement évoluer dans les semaines à venir en fonction de la météo, mais le secteur rencontre un autre problème majeur, la rareté de la main d'œuvre pour cueillir pêches, nectarines, pommes ou encore cerises.