Montpellier
Traditions
Par Cazaux Jérémie
Publié le 13/02/2018 à 15:11

Une Harpe du XIIe siècle reconstituée

C'est un objet revenu de temps oubliés. La Harpe du seigneur de Montpellier Guilhem VIII, disparue depuis longtemps a fait sa réaparition. Ou plutôt sa copie conforme, reconstruite 900 ans plus tard. Poète et homme lettré, féru d'art, Guilhem VIII, seigneur dès 1172, avait proclamé la liberté d'enseignement sans distinction d'origine.

Portée par le Centre International de Musiques Médiévales (CIMM), cette facture de harpe, à l'identique, est une prouesse technique. C'est à partir du sceau d'une lettre manuscrite très ancienne que le luthier Yves d'Arcizas a travaillé le bois d'aulne flotté.

Un bijou du patrimoine médiéval montpelliérain, composé de 13 cordes pincées pour l'occasion par la harpiste Françoise Johannel.

Coût : 10.000€, financés par la Ville, la Banque Populaire du Sud, la commune de Saint-Guillhem-le-Désert, l'université Paul-Valéry de Montpellier.